Share on Social Media

Comment bien débuter pour faire du camping rustique?

Le campeur rustique doit suivre quelques règles de vie et avoir certains équipements de camping avec soi comme une tente propice aux éléments de la nature. Avoir des vêtements selon la température. Et bien d’autres accessoires de camping afin de vivre une expérience optimale.

Camper dans la nature est une de tes activités préférées? Moi aussi, et ce, depuis un bon moment. Le camping au Québec semble gagner beaucoup de terrain depuis les dernières années.

Grâce à l’accessibilité grandissante des SÉPAQ, des ZEC et l’élargissement des terrains privés, il est beaucoup plus facile d’en faire.

Néanmoins, la grande majorité des campeurs préfèrent encore celui avec des services tous inclus. Dans plusieurs cas, ce sont pour des raisons familiales et pour d’autres, c’est le début dans le merveilleux univers du camping.

Qu’importe, le camping rustique comporte moins d’adeptes. C’est aussi pour une raison particulière, la peur d’en faire.

C’est ce qu’on va démystifier dans cet article pour bien débuter en camping rustique.

C’est quoi du camping rustique?

Le camping rustique peut varier d’une personne à l’autre. En effet, la rusticité se définit pour certains de l’absence d’électricité et de services publics à proximité.

Néanmoins, pour d’autres c’est peut-être simplement le fait d’être seul dans son coin avec la nature. Enfin, il y a le campeur rustique qui dort dans la nature, mais à côté de son chalet.

Tout dépend de l’interprétation du terme. Pour moi, le camping rustique est sans électricité, loin des autres campeurs, mais dans un réseau où on peut se déplacer facilement, contrairement au camping sauvage.

La différence entre le camping rustique et le camping sauvage.

Encore une fois, c’est mon point de vue de campeur. Selon mon expérience, le camping sauvage est une expérience unique en communion avec la nature.

camping rustique expedition canot

Sans bruit d’autres campeurs, isolé du monde sans pour autant être une survie, le camping sauvage est une activité extraordinaire qui teste les limites.

Cela peut se traduire par une grande randonnée dans l’arrière-pays, une expédition de canot-camping et même dormir sur un terrain boisé privé loin de tous.

C’est un rapprochement plus grand avec la faune et la flore qui rend cette expérience sauvage!

Faire du camping rustique

Afin de bien débuter avec ce type de camping, les adeptes doivent tout de même se préparer pour au moins quatre grandes catégories: dormir, se vêtir, manger et s’amuser. Commençons avec la première.

Comment on dort en camping rustique?

Tu fermes tes yeux comme d’habitude? Certes, mais ça prend un toit sur ta tête. Une tente fera bien l’affaire et comme tu ne fais pas quinze kilomètres de randonnée, tu peux amener ta tente Coleman  qui prend de la place.

Le poids n’a pas vraiment d’incidence si ton emplacement de camping est à deux pas de ta voiture. Oui, oui, on peut trouver des spots de camping rustique où l’on n’a pas à marcher une expédition.

D’ailleurs, avec ta tente, il te faut deux types de toiles (les fameuses bâches grises ou bleues). Une pour mettre sous la tente afin de bloquer l’humidité du sol vers le fond de ta tente. Et l’autre au-dessus s’il pleut et pour t’abriter du soleil si jamais tu veux manger à l’ombre.

C’est très pratique aussi pour s’amuser lorsqu’il pleut, sort un jeu de cartes ou un jeu de société et pas besoin d’être confiné dans sa tente tout le séjour.

Comment manger?

Tu peux manger ce que tu veux. C’est pas parce que c’est rustique que tu ne peux pas faire la bouffe que tu veux. Envie d’amener ton BBQ? Go for it! Mais en même temps, le trip du rustique c’est de limiter son matériel, manger sur le feu ou sur son petit réchaud au propane. En fin de compte, tu fais bien ce que tu veux avec ta bouffe.

camping rustique

Ensuite, il y a tout ce qui est gestion des déchets. Comme tu es dans un environnement rustique, tu te dois de gérer tes déchets et de protéger ta bouffe. En effet, plus tu t’éloignes de la civilisation, plus les animaux sauvages se feront un plaisir de venir te visiter s’il y a de la nourriture et des déchets qui traînent.

Mon expérience de camping m’a appris que la meilleure bouffe est celle qui se confectionne simplement. C’est pas le temps de se faire une lasagne. Tu peux, mais tu va vite réaliser que c’est pas cool quand la nuit tombe et quand vient le temps de faire cuire la dites chose.

Comment se vêtir?

Y va faire fret, je te le garantis même s’il fait 15 degrés dehors. La nuit, la température tombe quand même radicalement selon les régions. Dans La Vérendrye, fais frette quand même qu’il ferait chaud pendant la journée. Donc, n’oublie pas ton coton ouaté, ta petite veste ou même ton manteau. Il faut aussi prévoir des vêtements selon la température et en prévision.

Ton pire ennemi c’est l’humidité et je te garantis que si tu n’as pas de linge de rechange en camping rustique, tu vas trouver le temps long s’il pleut pendant tout ton séjour. Mais avec un bon feu, c’est possible de faire sécher ton linge.

Mais tu sais ce qui est encore mieux? Du linge synthétique qui sèche ultra rapidement. C’est le meilleur investissement que tu peux faire. En plus tu peux t’en servir l’hiver et pendant les temps froids. Il faut juste éviter le coton qui conserve l’humidité et est l’enfer à sécher.

Comment s’amuser?

Maintenant, y’en a qui s’amuse en gossant un bout de bois, pis y’en a d’autres qui ont besoin de quelque chose de plus organisé. Qu’importe, il ne faut pas oublier de se doter d’activités à faire. Voici quelques exemples:

  • Faire une randonnée aux alentours;
  • Organiser une sortie de canot ou de kayak s’il y a un lac proche;
  • Partir dans le bois pour le plaisir;
  • Amener un jeu de cartes ou des jeux de société;
  • Relaxer un peu dans son hamac;
  • Jouer au ballon;
  • Faire des constructions avec du bois et de la corde (ex: table à feu);
  • Etc.

Il y a vraiment plein de façons d’avoir du fun en camping rustique et pas besoin de son cellulaire ou de son ordinateur en plein bois. Sérieux, prend du temps pour toi et sors du quotidien.

Finalement, as-tu le goût d’en faire?

Vas-y tranquillement pas vite. D’autant plus que tu n’as peut-être pas tout l’équipement nécessaire. Je te déconseille d’aller tout acheter d’un coup. Il vaut mieux faire de petits achats de temps en temps et d’essayer son matériel. Au fil du temps, tu sauras ce qui te plait le plus ou le moins.

Ça m’a pris plusieurs locations de sac de couchage -30C avant d’acheter le mien.

Bref, on pourrait en jaser pendant des heures du camping rustique, mais au fond, il faut essayer au moins une fois dans sa vie pour se découvrir et observer la majestueuse nature qui nous entoure.

Amuse-toi bien!

About the author

Loup Débrouillard, de son vrai nom Charles est un jeune passionné de plein air. Il est détenteur d'un Baccalauréat en adminstration et oeuvre dans une agence de marketing sur la Rive-Sud. Néanmoins, sa plus grande passion sont les espaces verts et aider les gens.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Malcare WordPress Security