|

Les scouts sont une organisation qui aide les enfants à grandir socialement, mentalement et physiquement. Ils offrent également à ceux-ci s des expériences précieuses qui incluent des compétences en leadership, le travail d’équipe et se souvenir de l’importance du service aux autres. Bien entendu, certains parents pourraient avoir une réticence à inscrire leur enfant chez les scouts. Pourquoi serait-ce le cas? Voyons voir dans les prochaines lignes.

 

Les mythes et réalités du scoutisme

L’image du scout, autant Europe, en Amérique et partout dans le monde, montre un enfant aux pantalons kaki, les bas aux genoux, la chemise bien ancrée dans le pantalon et être extrêmement religieux. C’est vrai. Cependant, il faut comprendre que toutes les associations ne sont pas pareilles et que la laïcité est bien présente dans plusieurs pays. Nos camarades belges sont d’ailleurs très semblables à nos groupes locaux sous l’Association des Scouts du Canada (francophone) et Scouts Canada (anglophone). Les jeunes ont un uniforme standard, mais sont beaucoup plus libres quant au choix de leurs vêtements.

Voici un uniforme complet des Boys Scout of America.

 

Bien que le mouvement essaie de se défaire de cette image, les caricaturistes et les médias n’aident certainement pas à la cause. Malgré tout, le nombre d’inscriptions augmente d’année en année.

Certains mythes tournent aussi autour du scoutisme:

  • Les scouts doivent faire du feu avec un silex ou invoquer le dieu soleil. En réalité, on leur apprend comment faire, mais la bonne vieille allumette fait le travail et on mange plus tôt.
  • Les scouts dorment dans des abris sous la pluie. Certains dorment dans des tentes de style militaire, d’autres dans des tentes de camping et parfois, ils dorment dans la neige.
  • Les scouts sont réservés aux garçons. Le mouvement fut fondé en 1907 par Lord Robert Baden-Powell, principalement réservé aux garçons. Il ne faudra que deux ans plus tard pour que celui des filles prenne vie. Le mouvement scout accueille maintenant toutes les personnes, qu’importe leur origine ou leur identité sexuelle.
  • Les scouts ne font que des noeuds. On apprend plusieurs noeuds, c’est vrai. Mais ce n’est qu’une infime partie de ce que les jeunes apprennent tout au long de leur parcours.
  • Les scouts sont faits pour ceux qui ne font pas de sport. Faire une randonnée de 100 km avec un sac de 15kg, ça en demande de l’énergie. D’ailleurs, plusieurs jeunes font les scouts en parallèle avec le football, le soccer, la natation, etc. Ils sont d’ailleurs très contents lorsqu’on fait des jeux en rapport à leur discipline.

Bref, pour chaque préjugé que les gens auront, il y aura quelque chose d’exceptionnel qu’un scout fera.

 

Inscrire son enfant chez les scouts, pourquoi?

J’ai un peu révélé le punch dans les dernières lignes, mais pourquoi inscrire son enfant dans les scouts? C’est pas un peu démodé? Absolument pas, le mouvement scout est en croissance depuis les dernières années. La cause? Un retour vers l’intérêt envers la nature, le désire de faire autre chose que les sports traditionnels, mais surtout l’ouverture et l’inclusivité que les scouts apportent.

En effet, comme mentionné plus haut, les scouts acceptent toute personne désirant se joindre au mouvement. Parfois ce sont des parents qui ont été dans le mouvement et veulent faire vivre la même chose à leur enfant. Parfois ce sont les jeunes eux-mêmes qui décident de faire le grand saut. Dans tous les cas, rares sont les refus.

Les scouts fonctionnent par un système de valeurs. Celui-ci outille les jeunes pour toute leur vie. Que ce soit pour développer des habiletés sociales, manuelles ou même entrepreneuriales. Il inculque aussi des valeurs comme le respect des autres et de soi-même. Faire du mieux que l’on peut et apprendre aider son prochain.

Toutes les raisons sont bonnes d’inscrire son enfant dans un groupe scout.

 

Pourquoi le scoutisme est-il cher (ou pas)?

 

 

Le montant d’une cotisation peut varier énormément entre les différents groupes. C’est encore plus vrai lorsqu’on regarde à l’échelle nationale et internationale. Cependant, les facteurs influençant le coût sont propres à chacun, en partie. Vous aurez des groupes dont la cotisation sera uniquement de 100$ en début d’année, mais vous paierez “à la pièce” les différentes activités et les camps (ou sorties).

Certains groupes auront une cotisation unique de 500$. Ça vous semble cher? Si je vous dis que l’uniforme est inclut, les badges de bases, deux sorties d’activités, un camp d’hiver d’une fin de semaine et un camp d’été en chalet d’une semaine? Et c’est pour toute l’année? C’est assez raisonnable selon moi. En moyenne, on peut voir une cotisation qui tourne autour de 200$, certains coûts seront défrayés par les parents.

En aperçu:

  • 25% pour la cotisation au district ou une association (comprends des assurances);
  • 35% pour les activités et les camps;
  • 15% pour l’achat de matériel (et renouvellement);
  • 12% pour l’achat du matériel des jeunes;
  • 13% pour toutes les autres dépenses liées au fonctionnement de l’unité.

De plus, une très grande majorité des groupes font des activités de financement afin de réduire leurs coûts d’opération. En effet, les cotisations elles-mêmes ne suffisent pas toujours à suivre le coût de la vie et l’inflation. Le COVID en est un bon exemple avec la hausse drastique.

Sur une année avec 36 réunions normales, 2 jours d’activités et environ 13 jours de camp, ça revient à 16,10$ par jour. Le calcul est simplifié pour les besoins de la cause. Juste pour vous donner une idée: un séjour dans un camp de jour d’une semaine peut coûter jusqu’à 600$.

 

On est tous semblable dans nos différences

Loin de moi l’intention de discréditée les camps de jours certifiés et spécialisés, ils ont leurs dépenses respectives. Cependant, il faut tout de même considérer l’approche par les valeurs et la qualité éducative offerte par le mouvement scout pour bien moins cher. Est-ce qu’ils devraient charger plus cher? C’est un constant débat.

Il faut savoir qu’un groupe scout est considéré comme un organisme à but non lucratif (au Canada). On ne peut donc pas accumuler d’argent sans avoir un but précis qui ne se résume pas à simplement faire un profit. Chaque dollar doit être attribué pour offrir la meilleure expérience aux jeunes ainsi qu’aux bénévoles. Parlant de bénévoles, comme ils y arrivent?

 

Juste un deux heures par semaine

La fameuse blague qu’on se lance entre animateur et gestionnaire. Comme la durée des réunions est d’en moyennes deux heures, on dit souvent en riant: “c’est juste deux heures de ton temps”. Cependant, c’est légèrement plus que cela.

Dans l’objectif d’offrir une expérience formidable et de protéger les jeunes, chaque bénévole doit suivre des formations de base. Cela inclut l’introduction au scoutisme et les différentes politiques en matière de protection jeunesse. De plus, pour perfectionner son animation ou sa gestion, le bénévole est invité à suivre un parcours de formation rigoureux, mais complet qui lui offrira tous les outils nécessaires pour réussir.

 

 

Ceux qui s’élancent dans ces formations font des rencontres formidables, apprennent rapidement et en ressortent nouveaux si l’on peut dire. La grosse différence se voit dans leur façon d’animer ou de gérer. C’est ça la plus-value du scoutisme. Ce sont des animateurs et des gestionnaires dévoués et créatifs qui rendent le scoutisme encore meilleur.

Cependant, le mouvement accueille aussi à bras ouvert ceux et celles qui veulent simplement aider sans trop mettre son doigt dans l’engrenage. Et c’est tout à fait respectable.

 

Ça vous a convaincu d’inscrire votre enfant dans les scouts?

En terminant, je tiens à préciser que ce n’est pas un concours de qui offre le plus bas prix ou qui est le meilleur. L’important est de comprendre que le mouvement scout comprend des frais qui servent exclusivement à offrir une expérience sans précédent à votre enfant. Qui sait, peut-être il ou elle deviendra bénévole à son tour!

 

Last modified: septembre 8, 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *