Partager sur les réseaux sociaux

Comment recruter des bénévoles engagés et les garder?

Pour recruter des bénévoles et les garder, il faut un plan d’action solide qui balise les rôles. Le bénévole doit connaître les besoins de l’organisme, sa mission et sa vision et les compétences requises. Certes, plusieurs facteurs viendront influencer le niveau d’implication de vos bénévoles. Nous allons voir plus en détail dans l’article quels sont-ils. Voici 5 étapes pour recruter des bénévoles pour votre OSBL (organisme sans but lucratif).

  • Préparer le recrutement des bénévoles
  • Recruter des bénévoles
  • Impliquer vos bénévoles
  • Garder vos bénévoles
  • Transformer vos bénévoles

Pourquoi est-ce si dur recruter des bénévoles?

Plusieurs raisons peuvent expliquer la pénurie de bénévoles dans les organismes. Être bénévole c’est donner son temps pour une passion qui nous tient à coeur. C’est aider parce qu’on le veut vraiment. Cela peut être aussi pour donner un coup de main temporairement. Toutes les raisons sont bonnes pour devenir un bénévole. Cependant, les organismes ont tendance à mettre des barrières à l’entrée très haute, et ce, par inadvertance.

Par exemple, demander un curriculum aussi long que deux offres d’emploi. Mentionner des conditions obligatoires en matière de temps d’implication. Omettre de mentionner la mission et la vision de l’organisme et ce que le bénévole y gagne.

Cela peut être dur parce que vous êtes dans un secteur d’activité méconnu. En effet, il peut être moins intéressant de s’impliquer dans l’organisme du coin que dans des grandes organisations. Et tout dépend des motivations des bénévoles, ce que nous allons voir plus tard.

Préparer le recrutement des bénévoles

Il est primordial de bien se préparer pour le recrutement. Selon votre industrie et votre secteur d’activité, il y a des périodes de l’année qui sont plus propices au recrutement. Si vous recrutez, commencez vos activités en même temps que la rentrée scolaire, pépierez-vous au moins 3-4 mois d’avance.

Établissez un plan de communication et une campagne marketing axée uniquement sur le recrutement des bénévoles. Vous aurez besoin de visuels tels que des infographies, des photos, des vidéos et créez des articles de blogues si vous avez un site. Assurez-vous aussi d’avoir toute la paperasse et les formulaires prêts à l’emploi ainsi que toute la documentation.

De plus, définissez les besoins exacts de votre organisme et le candidat idéal.

Vous pouvez aussi créer une liste de bénévoles potentiels. Par exemple une liste de parents scouts, de gens d’affaires de votre ville ou de personnes qui vous ont contacté durant l’année.

«Donnez-moi six heures pour couper un arbre et je passerai les quatre premières à aiguiser ma hache.»

Abraham Lincoln

Résumé de la section :

  • Définir les besoins exacts de l’organisme;
  • Définir la mission et la vision;
  • Préparer tous les documents nécessaires;
  • Établir un plan de communication marketing et choisir ses canaux;
  • Former vos bénévoles actuels sur le recrutement efficace;
  • Créer des listes de contacts pour faciliter la tâche;
  • Choisir le bon moment pour recruter.

Recruter des bénévoles

Vous êtes dans le vif du sujet. Recruter des bénévoles est l’une des choses les plus difficiles à faire, car il faut vendre un poste non rémunéré par de l’argent. Il faut alors creuser dans les motivations des gens. Voici quelques questions à se poser avant tout:

Qu’est-ce que je trouve valorisant dans mon implication?
Quelles sont les compétences acquises pendant mon bénévolat?
Quelles sont les trois raisons qui m’ont poussé à être bénévole?
Pourquoi je suis motivé à m’impliquer autant?

Posez ces questions à vos membres actuels et dressez une liste que vous pourrez montrer aux futurs bénévoles.

Mettre en oeuvre votre plan de recrutement

Plus haut dans le point précédent, nous avons parlé du plan marketing. C’est maintenant qu’il faut le mettre en branle. Partagez vos médias sur les réseaux sociaux et dans des groupes Facebook connexes de votre région/ville.

Communiquez clairement vos besoins et intentions. Plus le message est court, clair et direct, plus grandes seront vos chances d’avoir des réponses.

Utilisez vos contacts et ceux de vos membres

Le bouche-à-oreille fonctionne encore très bien et est même plus efficace que les médias sociaux où le message tend à se diluer dans la masse. Pour les scouts par exemple, le bassin de bénévole est souvent les parents des jeunes.

Engagez votre bénévole

Comme en entreprise, vous devrez passer des entrevues. Certaines prendront plus de temps que d’autres, tout dépend du candidat. Cependant, rappelez-vous de la phase de préparation. N’oubliez pas de poser les bonnes questions pour connaître les vraies motivations derrière le candidat. Vous serez donc en mesure de trouver une position convenable dans l’organisme tout en lui permettant de s’épanouir plus facilement. N’hésitez pas à parler des avantages d’être bénévole dans votre organisme.

En connaissant ce que le bénévole veut réellement, vous serez en mesure aussi de mieux planifier vos offensives de recrutement. Si le candidat n’est là que pour suivre ses enfants (exemple scout), vous saurez que dans 2-3 ans il faudra le remplacer éventuellement.

Les deux freins qui empêchent souvent le recrutement de bénévole est la notion du manque de temps ainsi l’effort d’implication. Vous devez vous assurer de réduire ces barrières et d’expliquer clairement pourquoi ce n’est pas le principal. Certes, ne mentez pas. Chez les scouts, on aura beau dire que les réunions sont deux heures semaines, il y a bien plus que cela. Cependant, un bon travail d’équipe permet de réduire la charge pour que tout le monde soit à l’aise.

Résumé de la section:

  • Poser les bonnes questions pour connaître les motivations;
  • Connaître ce que vos membres actuels aiment de leur implication;
  • Mettre en oeuvre le plan d’action de recrutement;
  • Élargir vos horizons de recrutement à l’aide de vos contacts;
  • Engager des bénévoles en suivant votre processus;
  • S’assurer que le bénévole est ou sera à la bonne place dans la bonne position.

Impliquer vos bénévoles

Une fois vos bénévoles placés dans leur poste respectif (unité ou gestion dans les scouts), il est important de veiller à ce qu’ils soient impliqués dans les activités et les décisions. Cela peut se traduire par le biais de formation offerte et par un encadrement plus fréquent ou moins fréquent. Tout dépend encore du bénévole.

On s’attend tout de même à ce que ceux-ci fassent au moins le minimum de ce qui est demandé par votre organisation. À cela j’entends qu’il vaut mieux embaucher des bénévoles motivés que ceux qui ne sont là que par le principe du présentéisme.

Comment mobiliser ses bénévoles?

Outre la formation mentionnée ci-dessus, il est dans votre intérêt de souligner les efforts de ceux-ci et de valoriser leur implication. Créez des projets palpitants et impliquez-les dans vos comités. Vous n’en avez pas? Créez-en un qui pourra réellement servir votre organisme.

Tenez-les au courant des dernières nouvelles de votre conseil de gestion ou votre conseil d’administration. Un bénévole informé est bien plus en mesure de vous aider qu’un qui ne sait jamais rien des nouvelles internes.

Faites des activités de teambuilding. Sortez des sentiez battus et allez au restaurant, au laser qu’est ou même en camping. Créer des liens est la meilleure façon de mobiliser, mais aussi recruter des bénévoles.

Résumé de la section:

  • Former vos bénévoles;
  • S’assurer qu’ils sont confortables dans leur position;
  • Faire des activités de teambuilding;
  • Tenir informer vos bénévoles

Garder vos bénévoles

Le deuxième défi qui attend les organismes est la rétention des bénévoles.C’est un défi moderne qui touche tous les OSBL dont les scouts. Garder ses bénévoles revient en grande partie des points mentionnés ci-dessus. Il y a aussi ce qu’on appelle le cycle du bénévole (ou de l’adulte chez les scouts). Celui-ci permet de recommencer le processus et de voir avec le bénévole si tout va bien. S’il aimerait peut-être changer de branche ou de position. Peut-être aller plus sur le terrain ou à l’inverse faire plus d’administration.

Ce cycle est primordial pour conserver ses bénévoles, car il s’assurer de communiquer les embûches si lieu, de revoir les motivations du bénévole et de réorienter celui-ci vers quelque chose qui serait plus propice.

De plus, tout au long du cycle, le responsable doit garder une communication constante avec ses membres. Il faut déceler le plus rapidement possible les signes d’abandons ou de détresse d’une bénévole, Plus le problème sera réglé rapidement, plus les chances seront grandes de retenir les bénévoles.

N’hésitez pas alors à faire des rencontres individuelles avec chacun de membres pour connaître leurs opinions, leur vision des choses et leurs motivations. Mais surtout pour agir en tant qu’humaine. Car, le bénévolat, c’est avant tout une histoire d’humanité où chacun donne un peu de soi pour une cause plus grande.

Résumé de la section:

  • Appliquer le cycle de vie du bénévole;
  • Appliquer tout ce qu’il y a ci-dessus;
  • Régler les problèmes rapidement et efficacement;
  • Connaître personnellement ses bénévoles.

Transformer vos bénévoles

Vos bénévoles actuels sont vos meilleurs recruteurs. Ils sont vos ambassadeurs. Maintenant, il temps que vous transformiez vos nouvelles recrues en ambassadeurs aussi. Pour ce faire, impliquez-les d’avantages dans des événements et des postes décisionnels. Ces bénévoles sont identifiables par leur forte implication dans l’organisme.

Invitez-les à parler davantage de leurs motivations et du pourquoi ils s’impliquent autant. Ce seront vos étoiles montantes qui pourront faire rayonner éventuellement votre organisme. Offrez-leur des formations supplémentaires et des tâches plus importantes qu’ils aimeraient réaliser. Demandez-leur même de mener un projet à terme avec une équipe.

Il faut faire attention de ne pas forcer un bénévole à le faire. Cela pourrait donner l’effet inverse et ruiner une belle coopérativité. Allez-y au rythme des bénévoles et faites en sorte qu’ils se sentent bien, c’est simplement ça.

Résumé de la section:

  • Écouter vos bénévoles;
  • Impliquer vos bénévoles dans des projets d’envergure;
  • Offrir plus de formation et d’opportunités.

J’ai encore de la difficulté à recruter

Il n’y a pas vraiment de formule magique pour recruter des gens. Il faut que l’organisme ait l’air plaisant et convivial. Pensez comme une entreprise. Est-ce que les candidats aimeraient appliquer dans votre entreprise si le site web ou l’image est vieux de 30 ans? Est-ce qu’ils voudraient s’impliquer dans un organisme qui ne traite pas ses bénévoles convenablement? Pourquoi un candidat irait dans votre organisme plutôt qu’un autre?

Ce sont toutes des questions importantes à se poser. L’image est super importante de nos jours ainsi que votre réputation. Après, c’est de faire connaître votre organisme à l’extérieur de vos murs et de faire rayonner votre marque.

À vous de jouer et bonne chance!

About the author

Loup Débrouillard, de son vrai nom Charles est un jeune passionné de plein air. Il est détenteur d'un Baccalauréat en adminstration et oeuvre dans une agence de marketing sur la Rive-Sud. Néanmoins, sa plus grande passion sont les espaces verts et aider les gens.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Malcare WordPress Security